ⵎⵉⵍⵉⴰ 

Pharmex Oran

Die erste Fachmesse für Pharmazie, Produkte der Körper- und Schönheitspflege und Alltagskomfort (Pharmex) unter dem Motto „wirtschaftliche und soziale Auswirkung des Arzneimittelverbrauchs in Algerien“ findet vom 30. November bis zum 02. Dezember 2017 in Oran statt.

 

Das Event, an dem, nach Angaben des Veranstatlters, 40 Aussteller teilnehmen werden, wird von einer algerischen Agentur für Gesundheitsforschung (ATRSS) organisiert.

Neben  der Apothekengemeinschaft werden Dozenten, Forscher, Pharmaziestudenten und Vertreter von öffentlichen Einrichtungen diese Aktivität ebenfalls miterleben.

Konferenzen und thematische Workshops über v.a. die Rolle der Pharmazie, des Medikamentenvertriebs und die Selbstmedikation in Algerien sind geplant.

Mehr Informationen zur Phamrex-Messe finden Sie auf der Website (http://www.pharmex-algerie.com/) des Veranstalters.

ⵏⴰⵊⵉⴱ  ⵅⴰⵏⵅⴰⵔ  

People in this conversation

  • Un Salon de la pharmacie est le bienvenu !
    200 médicaments, et pas des moindres, qui sont en rupture et depuis plusieurs semaines déjà. Une large nomenclature de médicaments indispensables au traitement de nombreuses maladies dont celles chroniques est citée, telles que le diabète, l’hypertension ou encore les maladies cardiaques, voire les cancers. À l’affirmation du responsable du ministère qui a tenté de faire accroire que la rupture ne concernerait pas les molécules mères, (DCI, dénomination commune internationale, ndlr), les représentants de l’Unop soutiennent tout le contraire. Ils citent plus exactement “210” médicaments, tous des DCI, qui sont en rupture depuis au moins fin janvier dernier. Toujours en réponse aux déclarations de M. Hafed, les mêmes opérateurs reprochent à la tutelle la gestion bureaucratique du médicament, niant de ce fait la libération des programmes d’importation, que ce soit pour les produits finis ou la matière première. Où va ce grand pays cassé par certains décideurs incompétents ?

    Les prévisions que viennent de publier, coup sur coup, le FMI et la Banque Mondiale pour les années 2017 et 2018, constituent un démenti infligé à l’optimisme des autorités algériennes à propos de la situation économique du pays pour les prochaines années. L’Algérie est menacée d’une une crise économique de grande ampleur.

    Tous les pays pétroliers concernés !
    C’est une faible consolation, l’Algérie n’est pas seule dans son cas. A l’instar des autres pays pétroliers de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, l’Algérie a pâti de la baisse des cours de pétrole qui l’ont incité à opérer un ajustement budgétaire pour faire face au choc pétrolier en réduisant les dépenses d’équipement de l’Etat, ce qui a pour conséquence de pénaliser la croissance économique.

    0 Like
Template Settings

Color

For each color, the params below will be given default values
Blue Oranges Red

Body

Background Color
Text Color

Header

Background Color

Spotlight3

Background Color

Spotlight4

Background Color

Spotlight5

Background Color

Footer

Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family
Direction